METRO ATTEND SON HEURE

Voir l’article original

Le quotidien d’information gratuit que veut lancer Metro International, filiale du groupe de presse suédois MTG, dans les transports en commun de Paris, Lyon et Marseille, va devoir patienter. À Paris, déjà, la régie publicitaire de la RATP n’a pas apprécié l’idée.« Nous avions proposé un projet de collaboration à Métrobus,assure Jean-Michel Arnaud, Pdg de Causalis et représentant de Metro en France.Mais il est resté sans suite. »Métrobus a préféré lancer son propre gratuit,À Nous Paris, hebdomadaire de loisirs et d’informations culturelles sur la capitale. À Lyon, France Rail, la régie publicitaire du Syndicat des transports en commun de l’agglomération lyonnaise (Sytral), n’y était pas opposée. Mais au moment de lancer l’appel d’offres, auquel comptaient répondre des groupes comme Associated Newspaper, qui diffuse un quotidien gratuit à Londres, c’estLe Progrèsqui a mal accueilli le projet. Résultat: la vingtaine d’élus lyonnais à la tête du Sytral a reporté sa décision. Elle veut consulter des élus d’autres villes avant de lancer l’appel d’offres…

Un objectif de 150000ex.

Metro International, qui appartient au géant industriel suédois Kinnevik, a pourtant de belles références. Fin janvier, les Zurichois ont ainsi découvert le premier numéro deMetropol. Déjà présent à Stockholm, Amsterdam, Rotterdam, Prague et Budapest, le groupe vise la bagatelle de 40pays. Il vient de remporter les villes de Philadelphie et de Santiago du Chili. Dans ses quotidiens, Metro International propose toujours la même grille, composée de 60% de rédactionnel pour 40% de publicité et petites annonces, le tout doté d’une rédaction spécifique et d’une régie publicitaire interne. En dépit de ses déconvenues, MTG n’en espère pas moins un lancement à Lyon« d’ici à la fin de l’année ou début 2001 »et vise une diffusion de 150000ex.« Nous ne cherchons pas à chasser sur les terres duProgrès, assure Jean-Michel Arnaud.Nous nous considérons comme un portail d’accès à l’information qui permet aux lecteurs d’aller approfondir un sujet dans un journal. »Portail est le mot juste: Stockholm a ses Club Metro où les Suédois peuvent acheter billets de spectacle ou d’avion.

 

Voir l’article original