METRO DÉNONCE LE BLOCAGE DES IMPRIMERIES DE PRESSE

Voir l’article original

Jean-Michel Arnaud, président de Metro France, a dénoncé dans un communiqué les blocages successifs de son imprimerie qui ont mené à la non-parution du journal.

«Ces trois journées sans parution se traduisent par une perte sèche de plusieurs centaines de milliers d’euros», explique-t-il. Selon lui, cette situation crée une distorsion de concurrence avec les autres quotidiens gratuits qui sont imprimés dans des imprimeries de labeur, non concernées par ces journées d’action.

Voir l’article original