Pourquoi les maires doivent rester la priorité d’Emmanuel Macron dans sa “révolution” territoriale

Publié le 11/09/2019

Voir l’article original 

17Emmanuel Macron a placé cette rentrée sous le signe du dialogue et de l’ouverture. Le Président veut retisser les liens avec les Français, malmenés par deux ans de présidence jupitérienne et de réformes menées au pas de charge. Il cajole désormais les élus locaux, ayant bien compris qu’il est impossible de vouloir gouverner contre ou sans eux. Il semble vouloir profiter de son “deuxième acte” pour mettre en œuvre la promesse faite lors de son accession au pouvoir d’un nouvel élan de décentralisation. Mais en la matière, le flou règne et la facilité s’arrête aux déclarations de bonnes intentions.

La crise des Gilets Jaunes a été pour le Président l’occasion, sinon de découvrir, de mesurer l’ampleur du malaise qui touche la France “des territoires”. Pour y remédier, il s’est habilement appuyé sur la figure encore relativement…

Lire la suite