École : le casse-tête des rythmes scolaires

Publié le 15/11/19

Voir l’article original

200915-1Une réforme contestée, cette concentration du temps étant supposée nuire à l’apprentissage et fatiguer les enfants. En 2013, Vincent Peillon rétablit une semaine de quatre jours et demi, obligatoire à partir de 2014 : 24 heures d’enseignement hebdomadaire sur neuf demi-journées. Les cinq matinées étant de préférence consacrées aux enseignements fondamentaux, lorsque les élèves sont plus attentifs.

Résultat : l’emploi du temps s’allège de 45 minutes par jour, qu’il convient de consacrer en fin de journée à des activités périscolaires, appelées « temps d’activité périscolaire »…

Voir l’article original