L’Etat mis à l’épreuve de la pandémie du coronavirus

Publié le 20.04.2020

Voir l’article original 

12IDEE. La tragédie que nous vivons, et qui laissera à bien des égards des traces durables, doit conduire à une réflexion sur notre organisation étatique. Par Jean-Michel Arnaud, Vice-président de Publicis Consultants et Directeur des publications de l’Abécédaire des institutions.

L’histoire nous a appris que des crises surgissent toujours des changements profonds. Au-delà de la santé ou de l’économie, celle du coronavirus va vraisemblablement conduire à des évolutions dans la structure et le rôle de l’Etat. Si la caractéristique principale de ce dernier est d’être une personne morale ayant la compétence de ses compétences, entité souveraine sur un territoire et une population donné, encore faut-il que ses administrés connaissent qui est vraiment l’attributaire de ces compétences et qu’ils jugent cette attribution légitime. Clarté et efficacité. Ce beau schéma, sur lequel nous pensons encore vivre, est fortement dégradé, à la fois « verticalement » et …

Voir l’article original