Jeunesse et sport : un duo à ne pas négliger

Septembre 2013


Voir l’article original

En période de crise, la construction de grands équipements sportifs et culturels, jugée coûteuse, est souvent reléguée au second plan. Or, l’expérience montre que ces équipements peuvent, sous certaines conditions, représenter une source importante de revenus. L’ouverture, à Bilbao, du musée Guggenheim génère chaque année 334 millions d’euros de recettes. La France a connu de grands succès avec le Futuroscope, EuroDisney, le centre Pompidou de Metz ou, plus récemment, le Louvre-Lens.

 Notre pays accuse néanmoins un retard important dans deux domaines : la construction d’équipements sportifs individuels et celle d’enceintes modulables, capables d’accueillir des compétitions, des concerts ou des spectacles. Sur les 90 salles de plus de 10 000 places que compte l’Europe, deux se trouvent en France. Pour expliquer ce retard, certains pointent la réduction des subventions accordées par le Centre national pour le développement du sport ; d’autres, l’absence de vision globale des projets. Quoi qu’il en soit, le vieillissement de nos installations commence à faire sentir ses effets : échec répété des candidatures de la France à l’organisation des Jeux olympiques, fragilité des clubs professionnels, pratique sportive contrainte. Pour faire face à la demande, le montant des investissements s’élèverait, selon les projections, à 12,8 milliards d’euros.

Beaucoup de collectivités jugent ce coût trop élevé. Pourtant, des solutions existent comme le contrat de partenariat qui permet à une collectivité publique de confier à une entreprise la réalisation et l’exploitation d’un équipement en échange d’un loyer ou le « naming » qui consiste à donner le nom d’une marque à une infrastructure en contrepartie d’un partenariat financier. Par ailleurs, il convient d’appréhender la construction d’un équipement de façon globale. Bien souvent, celle-ci est l’occasion de lutter contre l’étalement urbain, de réhabiliter des quartiers, de développer des activités complémentaires. Les enceintes doivent être conçues comme des lieux de vie et devenir modulables. Même si elle a un coût, la multifonctionnalité permet d’amortir plus rapidement les investissements.

Berceau de la culture et grande nation sportive, la France doit redevenir un pays organisateur de grands événements culturels et sportifs.

Voir l’article original